Préambule

  • : Kildar : Espace Créativité
  • Kildar : Espace Créativité
  • : Mes écrits, mes "dessins", mes coups de coeur, mes humeurs,... Bref ce qui transparait de moi à travers mes "créations"
  • Contact

Recherche

Copyright

N° 00040288

20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 12:35
Rosabelle avait descendu avec moult précautions le chemin escarpé qui menait à la mare.
 
Il faut dire que ce n’était pas n’importe laquelle, c’était celle formée par le barrage déviant, que les gamins du village avaient construit sous le vieux pont de bois enjambant l’Huisne pendant leurs dernières semaines de vacances.
En fait leur barrage ne déroutait qu’une partie de la rivière naissante, celle-ci prenait sa source moins d’un kilomètre en amont, et les mômes en avaient dévier un bras le temps de créer cette mare où ils faisaient naviguer les bateaux qu’ils avaient construits avec les mêmes matériaux, à savoir des cagettes de fruits récupérées sur la place du Marché, et cela leur donnait à tous une ossature commune.
 
Ce n’est pas seulement pour se désaltérer que Rosabelle risquait de se blesser voire de se fracturer un membre qu’elle descendait là-bas, mais pour de régaler de nigelle.
C’était le péché mignon de Rosabelle, elle les adorait et ne savait pas résister. Cela lui était arrivé plus d’une fois d’en oublier l’heure de rentrer à la ferme.
 
Faut dire qu’elles étaient délicieuses ces fleurs et surtout les feuilles, croquantes et amères à souhait, Rosabelle en salivait d’avance en glissant légèrement vers le bas de la pente.
 
Ces plantes n’étaient pas arrivées là par hasard, enfin si.
En fait le jour suivant la formation de la mare, Mademoiselle Lamperin, l’institutrice, avait été « plaquée » par Simon, le facteur du village, qui lui avait préférée Madame Gargisse, la femme du coiffeur.
Alors Catherine Lamperin était venue pleurer sous le pont et aussi se débarrasser de la soupière en faïence dans laquelle elle avait planté le pied de nigelle que lui avait offert Simon à leur premier rendez-vous. La plante avait prospéré et s’était repiquée toute seule le milieu lui étant profitable.
Ce qui est drôle dans cette histoire c’est que Simon avait récupéré la fleur qu’il lui avait donnée dans une jardinière posée sur le rebord de la fenêtre de Madame Gargisse, et que tous les pieds restant avaient dépéris dans la semaine qui avait suivi.
Pour la petite histoire Charles Gargisse était quant à lui l’amant de Micheline Duniod, l’esthéticienne de la ville d’à côté et qui avait « accouchée sous  x » vingt auparavant d’un petit garçon qui avait grandi et se trouvait être Simon le facteur.
 
Bref ces histoires de vaisselle et de généalogie, qui avaient réussi à se combiner dans un espace temporel restreint pour lui permettre de succomber à la gourmandise, Rosabelle elle s’en moquait.
Il bien reconnaître que ces histoires de coucheries en milieu rural n’avait aucun intérêt fondamental dans la vie d’une vache, même laitière et normande.
 
Alors elle prit son temps et arrivée au bord de la mare elle dégusta lentement les derniers pieds de nigelle fraîchement fleuris dont elle préférait le craquant et la saveur.
 
A tout bien réfléchir c’est elle qui avait raison : Les plaisirs simples ne sont-ils pas les meilleurs ?


Les mots étaient proposés par Azalaïs dans le cadre de l'exercice de la Communauté Ecriture Ludique  : 

Nigelle – pont – généalogie – soupière – mare – ossature – combiner – oublier – temporel – fondamental.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kildar - dans Ecrits
commenter cet article

commentaires

sugi la fourmiz 24/09/2007 23:14

Un kikou du soir..juste avant d'allé faire dodo :-)J'ai lu le texte et je l'ai trouvé amusant! ^_^Biz bizzzzzzzzzzSugi la fourmiz

Kildar 25/09/2007 12:40

Un coucou de midi avant de déjeuner, et en pleine tentative de déposer un article 8-)Merci pour ton empreinte et plein de bizz itou.

Madam'Aga 24/09/2007 20:05

Milles excuses... c'est normal... Je viens de trouver le fil d'explication et tu es probablement bloqué toi aussi... Je me demande si on l'est tous ?Bon ben, à plus !

Kildar 25/09/2007 12:39

Oui cela a été un peu plus long que prévéu, mais l'important c'est que nous n'ayions rien perdu et retrouvé notre OB ;-)Allez :0010:

Madam'Aga 24/09/2007 19:58

kikou ici, j'enrage... je ne peux plus me connecter depuis ce début d'après midi... Et ne puis donc passer ni sur mon blog, ni sur les forums... Tu veux bien laisser un tit mot pour moi sur mon fil ?...J'espère que ça va revenir...

Kildar 25/09/2007 12:38

Allez apparemment c'est réparé...Je vais tenter de mettre enfin mon article - exercice en ligne :0002:

Laurelyne 22/09/2007 10:32

Coucou KildouxEt non c'est celle de Zazie que j'ai voulu faire decouvrir aux internautes , tu as vu son clip ? incroyable non ? Sinon j'avais mis une chanson de Polnareff juste avant celle de Zazie ( lettre à France ) ici : http://maporteouverte.over-blog.com/categorie-827123.htmlBisous LOLO

Kildar 22/09/2007 16:51

Hello Lauré' !Oui c'est impressionnant ;-)La photo que tu as mis en appui de la chanson de Michel est très chouette ...As-tu vu ma "Rubrique" Polnareff ? Sinon tu devrais je te la conseille :0002:Bisous too

Oncle Dan 21/09/2007 16:48

J'aime bien cette histoire très compliquée. Mais attention Rosabelle, tu vas mourir à trop manger de nigelles...J'ai trouvé ça sur Wikipédia :Les nigelles sont des plantes herbacées annuelles au feuillage finement découpé de la famille des Renonculacées, appartenant au genre Nigella (du latin « nigella » lui-même de « niger » signifiant noir en référence à la couleur des graines des espèces de ce genre). Il en existe une vingtaine d'espèces, toutes originaires d'Eurasie.Nigella sativa : la nigelle cultivée ou cumin noir : c'est une épice, utilisée en graines, uniquement en petite quantité, car sinon légèrement toxique.Nigella damascena : la nigelle de Damas : c'est une fleur cultivée, toxique.Nigella arvensis : la nigelle des champs : c'est une fleur que l'on retrouvait autrefois dans la culture du blé et qui posait des problèmes aux agriculteurs, car ses grosses graines sont toxiques et se séparent difficilement des grains du blé, mais elle a un rôle à jouer dans l'équilibre écologique et la lutte contre les parasites du blé.

Kildar 21/09/2007 19:12

Rosabelle revient ici tout de suite !!! :0002:Merci de ce commentaire très informatif 8-)Ca me fait penser que je ne suis pas aller lire ton texte !Honte sur moi 8-)

polly 21/09/2007 14:29

Voilà une chute pleine d'humour et une bonne rigolade avec ta généalogie tout à fait réaliste.

Kildar 21/09/2007 19:11

Et j'ai bien ri en l'écrivant ;-)Faut dire quie j'ai vécu dans un petit village de la campagne normande alors ces histoires là je les connais 8-)Merci

Madam'Aga 21/09/2007 13:29

Et au-dessus aussi j'aurai dû me relire, une vache, pas une cache et encore moins une tache... pistache

Kildar 21/09/2007 19:09

C'est la vache sans tache qui tache 8-)

Madam'Aga 21/09/2007 13:05

... une cache en train de brouter... ben l'herbe aurait aussi pû être magique ou hallucinogène...bon, j'ai pas laissé mon com moi, j'étais déjà passée pourtant...Moi, je me suis fait rouler, je l'avais pas vu la vache, j'ai même dû relire, j'ai cru que tu t'étais planté au début... Mais non, t'as tout bon;bisous

Kildar 21/09/2007 19:08

Arf !!!Oui ca aurait pu être ça 8-)Bon apparemment tu t'es bien rattrapée au niveau des com' si je'en juge à ceux qui sont dessous 8-)Merci tout plein.

Faux rêveur 21/09/2007 10:37

On visualise très bien Rosabelle, près de la mare, en train de manger la nigelle... et tout le reste, sur la vie du village, remet en perspective cette scène, par des évocations dont Rosabelle n'a rien à faire, mais nous, lecteurs, si... au final ton texte gagne une profondeur rare au vu de sa scène clé... bravo !

Kildar 21/09/2007 10:43

Merci merci...L'idée de ces histories de coucheries m'est venue avec le mot génalogie et aussi afin d'épaissir l'histoire car bon une vache en train de brouter... A moins de s'appeller Balzac ou José Bové je ne vois pas l'intérêt d'y passer plus de 2 lignes 8-)

maryno 21/09/2007 09:10

ma pharaonne, Hatchepsout a bien été identifiée.....mais la saluer....???...pas évident....pour en revenir à ce texte...plein de fraîcheur et mignon comme tout.....les ragots sont à mourir de rire!!!.........la gourmandise est-elle un pêché???????.....et après tout, on n'a qu'une vie.....alors il ne faut pas se priver de la moindre petite envie....bonne journée...bises

Kildar 21/09/2007 10:11

Tant pis pour elle, elle ne sait pas ce qu'elle aura perdu ;-)Oui les ragots à propos d'histoires de fesses - quand elles ne nopus concernent pas - sont toujours à "mourir de rire" 8-)En Deux Mots : Carpe  Diem, non ?Bonne  journée et bises too